Ombre devant la lumi re

22 mai 2014

L'entreprise pour laquelle je travaille est un peu particulière. Leur bureaux sont également dans leur maison. Depuis que je travaille là-bas, j'ai toujours ressenti la présence d'un esprit mais sans jamais réussir à établir le contact. Depuis quelques temps je savais que c'était une femme et elle se permettait de me lançer deux ou trois phrases sans grande importance. Mais dès que je lui posais des questions plus poussées, hop! elle ne disait plus un mot.

Jeudi alors que j'étais seule pour garder la boutique, elle est venue me voir. Elle m'a dit qu'elle s’appelait Monique, que c'est elle et son mari qui ont construit cette maison. Qu'un jour son mari est parti comme tous les matins et qu'il n'est jamais rentré. Personne ne l'a retrouvé. Elle pensait qu'il était parti avec une autre, d’après ce que j'ai compris il y avait une fille au village qui lui faisait les yeux doux ! De désespoir elle s'est laissée mourir à petit feu.


Quand enfin la mort lui a ouvert les bras elle a cherché son mari partout sans jamais le trouver. Je lui ai fait remarquer qu'il était possible qu'il soit entré dans la lumière et que c'était probablement pour ça qu'elle ne l'avait pas trouvé. Elle sembla retrouver espoir. Vous croyez ? me demanda-t-elle. Je lui répondis que oui et elle me demanda comment le rejoindre, parce qu'elle ne le voyait pas. Elle me dit pourtant que rien à part son mari ne la retenait ici, mais s'il n'y était pas il n'y avait donc pas de raison pour qu'elle ne puisse pas traverser... Il me manquait un élément, mais je n'arrivais pas vraiment à distinguer lequel.


C'est à ce moment-là qu'une énergie négative se fit sentir. Pendant un instant je pris peur et je sentis que Monique aussi. C'est alors que j'ai compris. C'est un mauvais esprit qui l’empêchait de traverser. Je l'ai rassurée en lui disant qu'elle pouvait passer de l'autre côté, que personne ne pouvait l'en empêcher, que son mari l'attendait là-bas, que la lumière était en elle et que son amour pour son mari chasserait ce mauvais esprit. Puis tout à coup, sans même savoir exactement ce qu'il s'était passé, je ne la sentis plus auprès de moi. J'ai demandé à mon guide si elle était bien passée de l'autre côté et il me dit que oui. Je fus rassurée. j'avais peur que ce mauvais esprit s'en soit pris à elle.

Par contre, lui il était toujours là, menaçant et vraiment pas content que je me sois mise en travers de sa route. je lui ai parlé, je lui ai apporté tout mon amour, mon pardon pour ce qu'il avait fait subir à Monique et j'ai senti sa puissance diminuer. Ensuite je l'ai ignoré étant sûre de ne rien pouvoir faire pour lui Mais je me trompais...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !