Ame montant vers la lumiere

24 juin 2014

Aujourd'hui, de nouveau au travail, Marc est venu me voir en me disant qu'il fallait que je m'arrête chez eux en passant. Je lui ai bien sûr demandé pourquoi et il m'a répondu qu'ils avaient sauvé une âme hier et qu'ils avaient du mal à la faire passer de l'autre côté.

Comme hier soir les ombres sont venues embêter encore mon fils, je lui ai demandé si ça avait un rapport et sa réponse fut positive. Il m'expliqua que les ombres me rendaient responsable de leurs actions et donc s'en prenait à mon fils. Alors que je n'y suis pour rien, cette fois ! Je lui ai fait remarquer que c'était exagéré ! Quoi que je fasse elles trouvent toujours un moyen de s'en prendre à moi, en fait ! Il sembla désolé mais de toute façon je sais qu'il n'y est pour rien.

Une fois la matinée terminée, je me suis donc arrêtée dans leur forêt pour les aider. Ils m'attendaient de pied ferme, Allan, Marc ainsi que d'autres Gardiens qui ne se sont pas montrés et, l'esprit errant. Je lui ai demandé ce que je pouvais faire pour l'aider et j'ai su à sa voix que c'était une femme. Elle ne comprenait pas pourquoi elle ne voyait pas la lumière. Je lui ai demandé si elle avait vraiment envie d'y aller et si elle avait encore de la famille ici qui la retenait.  Elle m'apprit que sa famille était déjà partie et que d'après les Gardiens, ils étaient déjà dans la lumière. Ils me le confirmèrent. En discutant j'ai appris qu'en fait, ce qui la retenait, c’était ce que les mauvais esprits lui avait raconté. Ils lui ont fait croire que la lumière ne voudrait pas d'elle, qu'elle ne la méritait pas. J'ai démenti, je l'ai rassurée, lui ai parlé des membres de sa famille qui l'attendaient de l'autre côté. Son inquiétude grandit encore. Elle pensait qu'ils avaient peut-être avancé dans la lumière sans l'attendre. Je l'ai rassurée en lui disant que c'était sûr que quelqu'un l'attendrait, même si tous ne seraient pas là. Quand elle vit la lumière elle me dit que sa mère était là et après nous avoir remerciés, elle est partie.

J'ai pris congé de mes Gardiens adorés, après qu'ils m'aient remerciée et je suis moi aussi rentrée chez moi.

Ce que j'ai appris aujourd'hui, c'est que même si on passe de l'autre côté, on nous laisse le temps de décider d'avancer vers une nouvelle incarnation ou d'attendre nos proches. C'est le libre arbitre qui règne et tant mieux ! C'est tellement réconfortant et rassurant de savoir qu'on ne sera pas seul une fois là-bas.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !